Vidéo : Moulay Bouzertoune – Epic giant waves!

Mercredi 4 avril, alors que nous sommes au beau milieu de l’étape PWA et que les filles ont couru rapidement la simple elimination dans un swell forcissant la veille, ce mercredi est annoncé comme assez costaud avec un vent bien établi à 25 nds mais surtout près de 4.5m de houle à 16 secondes de période…

 

 

Nous avions déja experimenté le samedi précédent un swell à presque 3m et 14 secondes qui nous avait offert une belle taille de mat mais ce mercredi c’est une toute autre histoire… si la houle restait massive mais presque humaine en début de matinée quand Soufian Sahli se met à l’eau avec le japonais Takara, le spot prend rapidement des allures apocalytiques en début d’après midi avec la marée et le vent forcissant.

La reforme du bord pointe largement à 6m voir plus dans les gros sets tandis qu’au fond du spot à plus de 800m c’est encore une autre dimension. Boujmaa s’est élancé dans le chaudron, il connait bien ce genre de conditions et s’est équipé en conséquence avec du volume, des ailerons de 19cm et sa 4.7 (alors qu’en 4.2 c’était largement toilé) qu’il s’est élancé lui permettant d’etre mobile et tres rapide sur le spot meme dans la barre déventé.

C’est une véritable démonstration de son talent qu’il sera laissant, sur la plage, les spectacteurs ébahis. Mohamed Elbadi s’élancera lui aussi le soir venu pour quelques surfs sur ses monstres liquides avant de rentrer devant la furie des éléments.

Quelques riders navigueront dans les mousses du bord sans jamais chercher à passer la première barre. Seul Antoine Martin cherchera reellement à sortir. Sans succès, il y laissera un gréement, se faisant rejeter par la puissante barre du bord.

Comments Closed

Les commentaires sont fermés.